Chronique de la seconde table ronde – Milan, 14-16 juin 2012

Date 24 septembre 2012 |

La mémoire italienne d’Ambroise II : controverses religieuses, conflits politiques, luttes sociales : table ronde organisée à l’Università Cattolica del Sacro Cuore et à la Veneranda Biblioteca Ambrosiana de Milan par Patrick Boucheron (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne) et Stéphane Gioanni (École française de Rome), en collaboration avec Cesare Alzati (Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano), Mgr. Marco Navoni (Veneranda Biblioteca Ambrosiana) et le Laboratoire d’Excellence “Histoire et anthropologie des sciences, des techniques et des croyances”. On peut lire ici le résumé des communications.

Seconde table ronde “La mémoire italienne d’Ambroise. Controverses religieuses, conflits politiques, luttes sociales” – Milan, 14-16 juin 2012

Date 10 avril 2012 |

Notre seconde rencontre aura lieu du 14 au 16 juin 2012 à Milan, à l’Università Cattolica del Sacro Cuore et à la Biblioteca Ambrosiana. Elle est organisée par ces deux institutions,  l’École française de Rome et le LAMOP, et est soutenue par le Labex Hastec. Elle porte sur « La mémoire italienne d’Ambroise (Ve – XVIIIe siècle) II. controverses religieuses, conflits politiques, luttes sociales ». On peut consulter ici le programme, 14-16 juin 2012.

Chronique de la première table ronde – Rome, 23 septembre 2011

Date 10 avril 2012 |

Se souvenir dAmbroise dans lItalie médiévale. I. La disponibilité d’une mémoire disputée, journée d’études organisée à l’École française de Rome.

Le rapport qu’entretient la culture médiévale avec les Pères de l’Église n’est pas réductible à la vénération de traditions anciennes  ; il est tout entier dans la mise au présent d’un passé continué. C’est à étudier les modalités textuelles, doctrinales, liturgiques et monumentales de la présence médiévale de la mémoire patristique, envisagée dans sa dimension sociale et politique, qu’est consacré le programme de recherche «  La mémoire des Pères. Disponibilité et usages du souvenir patristique dans l’Italie médiévale  », soutenu par l’École française de Rome, le Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris et le Laboratoire d’excellence «  Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances  ». S’il se limite à l’Italie médiévale, sans s’interdire toutefois quelques incursions géographiques ou chronologiques, c’est d’abord par souci de cohérence thématique et documentaire  : on envisage le souvenir patristique in situ en tant qu’il configure un espace politique et social et qu’il s’ancre dans des lieux qu’il contribue à modeler. Lire la suite de ce billet »

Première table ronde : “Se souvenir d’Ambroise dans l’Italie médiévale” — Rome, 23 septembre 2011

Date 16 mars 2012 |

“Se souvenir d’Ambroise dans l’Italie médiévale : la disponibilité d’une mémoire disputée”. Le programme de la rencontre, qui s’est déroulée à l’École française de Rome, peut être téléchargé ici : programme, 23 septembre 2011.

 


Carnets de recherche